OUVERTURE DE DIA
Et c'est parti pour le show - Le forum ouvre ses portes, venez nombreux !

N'hésite pas après ta validation, à demander

Partagez | 

 Everybody wants to rule the world... Feat. Pendulum & Markus


Only the Icelanders can Walk on Ice.

Invité

Identity Card

MessageSujet: Everybody wants to rule the world... Feat. Pendulum & Markus   Dim 14 Sep - 7:48



Everybody wants to rule the world...
Feat. Pendulum & Markus.

Quelques heures plus tôt :

Lorsque j'avais eu le dossier entre les mains, j'avais sus que cette mission était pour moi. Il s’agissait d'un homme, un commerçant d'une quarantaine d'années qui était accusé de trafic d'armes et de vivres avec les rebelles. Selon le dossier il leur procurait pas mal de choses nécessaire à leur, notre organisation et cela ne plaisait pas du tout au Serrakins. Le dossier ne précisait pas comment ils avaient découvert que cet homme était un Rebelle, cependant j'imaginais parfaitement qu'il avait dut faire une erreur quelque part et que cela s'était donc retourné contre lui. Par chance, on m'avait confié cette affaire et je n'avais pas eu à trop insister pour y aller seul, cela aurait semblé suspect et je n'avais aucune envie de finir comme cet homme. Il était préteur sur gage, il tenait une boutique dans le centre ville et j'avais garé ma voiture juste devant avant d'entré dans la boutique. Je le reconnue aussitôt grace à la photo que contenait le dossier, je fis donc d'abord mine de m'intéresser aux objets divers et variés, histoire qu'il ne soit pas sur ses gardes, puis je m'approchais du comptoir pour finalement prendre la parole : « Vous êtes Jacob Philips ?? » L'homme releva le nez de l'objet qu'il tentait de réparer, je sentis tout de suite qu'il était méfiant, sa première réaction fut de me regarder droit dans les yeux pour s'assurer que je n'étais pas l'un d'entre eux. L'atmosphère de la pièce changea, elle devint plus tendu et avant même qu'il ne se décide à répondre positivement ou négativement, il lâcha tout ce qu'il avait dans les mains, se leva d'un bond et se mis à courir en direction de l'arrière boutique qui devait posséder une seconde sortis. Je poussais un soupir exaspéré en levant les yeux au ciel, je détestais quand les gens faisaient cela, du coup je poussais un juron : « Et merde... » courir après les suspect, c'est vraiment l'aspect le moins sympa de mon job, enfin non, il y en a d'autre, comme le fait d'être obligé d'obéir à une race de parasite qui s'ingère dans notre esprit et tente de nous asservir... Je me mis alors à courir à mon tour, prenant la même direction que l'homme et le suivant. J'avais vue juste, il y avait une seconde sortis et celle ci débouchait sur une ruelle déserte qui ne devait servir qu'à entreposer les ordures des autres boutiques. L'homme n'avait pas l'air d'être un grand athlète, autant pour moi, j'arrivais donc à le rattraper facilement et une fois sur que je pouvais l'avoir, je fis un bond dans sa direction, me jetant littéralement sur lui pour le faire tomber à terre. Nous tombions tout les deux et roulions à terre, ma tête heurta le sol un peu plus fort que ce qui était prévue et la douleur me traversa tout le corps, mais j'encaissais, refusant de lâcher l'homme qui se débattait de toute ses forces.

J'arrivais à prendre le dessus, coinçant l'homme au sol lorsque celui ci se mit enfin à parler : « Pitié, ne m'amenez pas à eux... ils me tueront... » Il répétait ces mots en boucle et je finis par répondre : « Calmez vous, je ne vais pas vous ramener à eux... je ne suis pas asservis. » L'homme cessa instantanément de se débattre et de pleurnicher, il me regarda comme si ce que je venais de dire était totalement impossible, mais après quelques secondes, il finit par se détendre légèrement. Je me relevais donc, lui laissant la possibilité de faire de même avant de dire : « Vous ne pouvez pas rester en ville, votre couverture est grillé, vous devez rejoindre le camp des Rebelle... je dirais que vous m'avez échappé. » Pas encore sur à cent pour cent de pouvoir me faire confiance, il me regarda comme s'il cherchait à savoir s'il s'agissait d'un piège ou de quelque chose dans le genre... mais l'instinct de survis finis par l'emporter et il tourna les talons pour détaller aussi vite qu'il le pouvait. J'espérais vraiment qu'il atteigne le camps sans embûche, car s'il se faisait attraper, il pourrait parler et ma couverture serait compromise aussi... Ma tête me faisait toujours mal, je passais une main au niveau de mon front, là ou ça avait cogné et je sentis un liquide chaud et poisseux, j'observais mes doigts en me rendant compte que c'était du sang, j'avais dut m'ouvrir la tête sans y faire attention. « Génial... » Non seulement j'allais devoir expliquer que j'avais perdu le suspect, mais en plus que j'avais réussis à être blessé dans l'altercation... à ce rythme, j'allais devenir le plus mauvais flic de la ville !!

Maintenant :

J'aurais peut être dut aller directement à l’hôpital, mais ma blessure me semblait superficiel, j'avais donc décidé de passer par le commissariat d'abord pour faire mon rapport. Je savais que j'allais me faire taper sur les doigts, mais je me disais que ma blessure les dissuaderaient sûrement de remettre mon asservissement en cause. Ça avait plus ou moins bien marché, le capitaine qui était Serrakins et qui n'était pas aussi antipathique que les autres, n'avait pas été trop dure. A vrai dire, j'ai même sentis de la peur dans ses propos, comme si mon échec allait lui retomber dessus et qu'il risquait gros... j'avais souvent du mal à comprendre ces choses, à mon arrivé dans ce poste de police, j'avais pensé qu'il allait m'être impossible de me plier aux ordre de ce type... et il s'était révélé être plutôt agréable et pas mauvais dans son travail, du moins pour un parasite... du coup ça avait été plus simple que ce que j'avais pensé, d'autant plus qu'il m'aimait bien, du moins c'est l'image qu'il en donnait. Cela ne retirait en rien la haine que je ressentais pour lui et son espèce, mais disons qu'il m'avait pas mal faciliter mon travail et que si je devais décider lequel de ces parasite devait mourir en dernier, j’opterais sûrement pour lui. Il s'était mis à faire les cents pas dans son bureau, visiblement très agacé et tendu par la même occasion, je le regardais faire durant quelques minutes, me demandant quand il allait se rendre compte que j'étais encore là et qu'il allait me demander de sortir... mais lorsqu'il releva la tête, il ne me demanda pas de sortir, il remarqua le sang sur mon visage et pris son téléphone pour passer un coup de fil. Ce fut bref, mais j'avais compris l'idée... il faisait venir quelqu'un pour soigner ma blessure... ce serait sûrement un autre de ces foutue parasite et si j'avais sus, j'aurais été à l’hôpital... je détestais que ces choses posent leurs mains sur moi. Je me retins fortement de ne pas montrer ma désapprobation lorsqu'il me demanda de sortir et d'attendre à mon bureau que le médecin se pointe.

Lorsque je sortis du bureau, je remarquais quelques regards sur moi, visiblement mes collègues avaient entendue parler de mon échec... la plus part étaient des Serrakins, nous n'étions pas beaucoup d'humains dans ce poste de police, du coup les rumeurs allaient bon train, d'autant plus que ce n'était pas la première fois que je laissais s'échapper un suspect. J'ignorais les chuchotements sur mon passage, me dirigeant tout droit vers mon bureau, mon voisin de bureau et collègue était aussi un humain, il était plutôt sympa bien que sa manière de lancer des fleurs continuellement aux Serrakins me filait la nausée... mais ce dernier, loin d'agir comme les autres leva les yeux vers moi avant de dire : « Désolé mon vieux, j'ai entendue dire que ça n'avait pas été aussi simple... ces Rebelles sont de mieux en mieux organisés... il va vraiment falloir qu'on mette un terme à cela... » Je n'écoutais pas plus, je savais déjà qu'il partait dans un trip propagande de Serrakins et que son discours n'allait pas me plaire. Je m'installais à mon bureau, face à mon ordinateur, et commençais à rédiger mon rapport en attendant le fameux médecin qui devaient me recoudre... Cette journée n'était clairement pas la mienne !!


© made by Ilyria


Dernière édition par Alec Stevensen le Dim 14 Sep - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Identity Card

MessageSujet: Re: Everybody wants to rule the world... Feat. Pendulum & Markus   Dim 14 Sep - 17:59



Everybody Wants To Rule The World