RechercherRechercher  AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
❖ this is the head, lark. ➢ orphée wikstörm

 :: Downtown :: Royal Hospital :: Cabinet Pendulum

Invité
Invité

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Dim 14 Sep - 9:07



This is the head, lark
coldplay - the scientist

Aujourd'hui était une journée banale comme les autres. Une journée où je devais m'appliquer à travailler correctement en oubliant les activités dont j'aurais pu pratiquer à côté. Une journée qui ne me déplaisait pas pour autant même si cela signifiait aussi oublier complètement l'idée de trouver les rebelles et de les suivre. Ah que j'aimerais un jour partir à l'aventure en dehors de la ville pour découvrir la vie sauvage et ces mortels ayant un but que l'on considère tous plus ou moins comme suicidaire. Comment veulent-ils se révolter contre des êtres plus qu'intelligent et une technologie de pointe qu'ils ne possèdent même pas ? Néanmoins, ils subsistent encore et toujours contre nous et c'est peut être cela qui me pousse plus ou moins à les admirer. D'autres disent que c'est parce qu'ils eurent la chance d'avoir été épargné par les plus gentils, mais si les Serrakins désireraient vraiment mettre fin à ce conflit froid, ils leur suffiraient de sortir armée et d'attaquer sans crainte. Cependant, je crois qu'ils ont tout simplement peur d'eux. Peur, parce que les humains sont aussi capable du pire, comme de nous détruire en retour. De même que j'ai pu être moi-même témoin de l'intrusion de quelques rebelles mortels dans notre société sans que personne ne se doute de quelque chose. Pour certain, ils revenaient même s'ils se faisaient prendre la main dans le sac... Comment peut-on être aussi persévérant quand on voit que d'autres s’assujettissent sans le moindre remord ? Qu'ils admirent leur condition que la plupart des nôtres considèrent comme misérable ? Je parlais bien évidemment des personnes comme Orphée qui d'ailleurs, se retrouvait actuellement dans la salle en train de patienter docilement pour attendre un soin de ma part. Je m'invite à rentrer alors qu'elle se lève pour me rejoindre avant de me hâter pour regarder sa blessure. Un poignet avec un bleu énorme. Délicatement, je le prend dans la main avant de l'observer soigneusement. Tout dans mes gestes sont fait pour lui faire un minimum de mal, que même un médecin Serrakin ayant l'obligation de soigner des mortels à longueur de journée ne se priverait sans doute pas à la faire souffrir sans vergogne. Etonnant que l'un des plus philanthropes se retrouvent même à l'Hôpital de la Dowton où ne grouille habituellement que des Serrakins. D'ailleurs, beaucoup ont voulu protester à ce que mon cabinet ouvre ici pour finalement m'ignorer royalement au fur et à mesure de mon intégration. Fort heureusement que je n'étais pas le seul Pacifique à travailler ici, me permettant donc de me faire quelques amis même si les moments aux côtés des Hostiles rendaient mon travail particulièrement pesant... De mes yeux aux couleurs argents, je continue de scruter son bras dans les moindres détails, le levant légèrement avant de l'inviter à s'installer pour lui poser des questions.


« Tu as mal quand tu bouge ta main ? Tu t'es fais ça comment ? »

Revenir en haut Aller en bas
 

❖ this is the head, lark. ➢ orphée wikstörm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DART to Haiti - Words of Thanks to Canadian Head of State
» Orphéo...... Et Orta
» Buy you gotta keep your head up { Adam Carter
» you say good morning when it's midnight going out of my head alone in this bed ∞ 6/11/11 4h35
» GHOST IN MY HEAD (ft. THE peacekeeper)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Age of Truth :: Downtown :: Royal Hospital :: Cabinet Pendulum-

Avalon & Astrid

Félicitation à nos deux franfrelins élus membre du mois de mars pour leur implication et leur bonne humeur sur le Forum !